Scénarios de prospective énergétique et sociétale

Virage Énergie a réalisé plusieurs scénarios de prospective énergétique et sociétale à l’échelle du Nord-Pas de Calais puis des Hauts-de-France.

Par l’exercice des scénarios énergétiques prospectifs, l’objectif est de quantifier les économies d’énergie induites par d’éventuelles politiques publiques ou des changements de mode de vie. Le but est d’utiliser ces résultats comme autant d’outils pour réfléchir, débattre et construire un projet politique sur l’avenir énergétique des territoires dans un contexte de contraintes énergétiques et environnementales (dérèglement climatique, raréfaction des sources d’énergie fossile et de certains matériaux stratégiques, destruction de la biodiversité, pollutions…) ou de contraintes socioéconomiques (augmentation du chômage, de la précarité et des inégalités). Ces scénarios constituent des outils d’aide à la décision publique et des moyens de sensibiliser les citoyens aux enjeux énergétiques et environnementaux actuels et à venir.

Au sein des scénarios élaborés par Virage Énergie, le couplage de la sobriété (modes de vie, comportements, imaginaires, modes d’organisation collective, etc.) et de l’efficacité énergétique (nature et performance des bâtiments et des équipements) permet de réduire progressivement les consommations d’énergie en considérant à la fois les innovations sociales, organisationnelles et techniques.

Les propositions de Virage Énergie s’appliquent à des secteurs bien définis : alimentation, biens matériels, déplacements, bâtiments. Les scénarios consistent à étudier différentes trajectoires d’offre et de demande en énergie sur un territoire donné. Ces trajectoires sur la production d’énergie et les résultats atteints en matière d’économies d’énergie vont dépendre :

  • de l’évolution des modes de vie, des modes de consommation, de production et d’échange allant vers plus ou moins de sobriété ;
  • du développement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables (les innovations techniques);
  • du modèle socio-économique structurant les activités individuelles et collectives (partage du travail et des emplois, temps de travail hebdomadaire, volume et nature des dépenses de consommation de la population en lien avec le pouvoir d’achat, etc.);
  • du contexte national et international (décentralisation ou non du système énergétique français, impulsions données par les lois nationales et européennes, etc.).

Les trajectoires proposées dans les scénarios sont basées sur deux jalons temporels : 2025 et 2050. La première étape à 2025 permet d’identifier les actions à mener à court terme. L’année 2050 permet d’envisager des changements majeurs et de long terme (évolutions structurelles) des modes de production et de consommation actuels, en vue notamment d’atteindre le facteur 4.

Des groupes de travail composés d’experts et de citoyens ont contribué à la co-construction de ces scénarios afin de proposer une vision ancrée sur le territoire et souhaitable selon la population.

Ateliers de sensibilisation à la prospective

Virage Énergie élabore et anime des ateliers de sensibilisation aux enjeux énergétiques et climatiques par l’usage de la prospective. Des exercices de projection dans le futur par la construction de scénarios ou de représentations graphiques permettent aux participants (scolaires, citoyens, élus, salariés…) de proposer des nouveaux imaginaires permettant de s’adapter au dérèglement climatique et aux contraintes énergétiques à venir.

Veille active

Virage Énergie mène une veille active sur les mutations sociétales, économiques, technologiques et culturelles susceptibles d’avoir un impact bénéfique ou négatif pour la transition énergétique et la lutte contre le dérèglement climatique.

Fermer le menu