Réseau de chaleur

Le réseau de chaleur de Roubaix, qui est alimenté par cette chaufferie biomasse, sera bientôt raccordé au Centre de Valorisation Energétique d’Halluin (CVE). Le CVE est une usine qui produit de l’énergie à partir des déchets non recyclables de la métropole lilloise. Les déchets réceptionnés sont brûlés à très haute température dans trois fours. La chaleur produite est ensuite récupérée sous forme de vapeur d’eau. Cette vapeur d’eau est aujourd’hui utilisée pour produire de l’électricité mais un nouveau projet est en cours pour utiliser cette vapeur pour alimenter directement les réseaux de chaleur urbain Résonor de Lille et R’énergie de Roubaix.

Le projet de connexion du CVE aux réseaux de chaleur de Roubaix et de Lille est appelé “l’autoroute de la chaleur” car il prend la forme de canalisations qui transporteront de la chaleur sur plus de 20km. Ce projet permettra de chauffer une partie des villes de Roubaix et de Lille grâce à l’énergie récupérée lors de la combustion de déchets de la métropole. Avant la mise en place de ce projet d’autoroute de la chaleur, la chaleur produite par les 6 réseaux de chaleur gérés par la Métropole Européenne de Lille représentait environ 5% de la consommation totale de chauffage du territoire de la métropole lilloise.
Côté belge, les réseaux de chaleur sont moins développés. La ville de Mouscron n’en possède pas. 

Fermer le menu